Se garer

L’aéroport de Genève est une curiosité en matière de frontière puisqu’il se trouve à cheval sur celle qui sépare la Suisse de la France. Résultat, il dispose d’un secteur français et d’un secteur suisse. Une information anecdotique qui influe pourtant sur le prix du parking et qu’il faut prendre en compte si on veut se garer pour pas cher à l’aéroport de Genève.

Vaut-il mieux se garer en France ou en Suisse ?

L’aéroport de Genève est littéralement à cheval entre la France et la Suisse. Il est possible d’y accéder depuis la France, mais également depuis la Suisse. Cette situation originale a forcé la Suisse à racheter une partie du territoire Français dans les années 50 pour pouvoir agrandir la piste d’atterrissage principale.

Du côté français, le parking est plus cher que du côté suisse. Pour une semaine de stationnement, il vous en coûtera environ 170 €. Pour la journée, 32 €, puis 13 € pour 4 heures et 2 € pour une heure. Certes, le parking est couvert, mais il ne propose également que 214 places de stationnement. Il est donc parfois difficile de s’y garer.

Résultat, beaucoup de Français de la région décident de passer par la Suisse pour accéder à l’aéroport de Genève. Cependant, cette solution n’a pas que des avantages. En Suisse, les autoroutes sont réglementées et vous devez payer 40 € quand vous franchissez la frontière pour obtenir une vignette qui vous permettra de circuler pendant deux ans. Vous devez donc prendre en compte ce coût qui ne sera pas immédiatement rentabilisé en un voyage.

Les différents parkings suisses de l’aéroport de Genève

L’aéroport de Genève dispose de plusieurs parkings pour accueillir le nombre important de visiteurs qu’il reçoit chaque année. L’objectif, c’est évidemment de permettre à tous ceux qui le souhaitent de pouvoir louer une place de parking sur une longue durée. Les parkings longue durée sont donc nombreux et coûtent de moins en moins cher plus vous y restez longtemps.

Cependant, comme tous les aéroports du monde, celui de Genève a bien compris que beaucoup d’usagers et de voyageurs n’avaient pas besoin de se garer quand ils se faisaient simplement déposer par un ami ou un proche. Dans ce cas-là, il existe des parkings limités à un stationnement de 10 minutes et qui sont gratuits. C’est le cas du parking P2 pour les arrivées et du P3 « Kiss & Fly » pour les départs.

Un autre parking très intéressant à l’aéroport de Genève se trouve juste à côté du parking P2 : c’est celui des deux-roues. Si vous n’avez pas beaucoup de bagages et que vous faites de la moto, profitez-en, car il est couvert et gratuit. Par ailleurs, il n’y a aucune limite de durée de stationnement et vous pouvez donc y rester pendant tout votre séjour à l’étranger.

Combien coûte un parking à l’aéroport de Genève ?

Tout dépend évidemment de la catégorie de parking que vous choisissez. Si vous venez chercher un ami ou que vous le déposez, utilisez les parkings courte durée. Ils sont gratuits les 10 premières minutes. Ensuite, ils vous coûteront 2 € jusqu’à trente minutes, puis 3 € supplémentaires jusqu’à une heure. Au-delà d’une heure de stationnement, les tarifs appliqués sont ceux d’un parking longue durée.

Pour les parkings longue durée, le prix dépend encore du parking que vous choisissez. Ils ne proposent pas tous les mêmes services. La zone Valet Parking est une offre luxueuse qui vous coûtera 58 € pour un jour, 145 € pour quatre jours, 212 € pour une semaine et 367 € pour deux semaines. S’il est le plus cher, c’est également parce qu’il est le plus proche de l’aéroport.

Parmi les parkings longue durée, on compte également la zone ResaPark qui coûte 52 € pour un jour, 130 € pour quatre jours, 190 € pour une semaine et 330 € pour deux semaines. Enfin, le parking classique, le moins cher, vous coûtera 32 € pour une journée, 120 € pour quatre jours, 170 € pour une semaine et 310 € pour deux semaines.

Quels sont les parkings les moins chers ?

Tous les parkings dont nous vous avons parlé jusqu’ici sont les plus chers, soit parce qu’ils proposent des services en plus, soit parce qu’ils sont très proches de l’aéroport et qu’ils sont donc très confortables. Cependant, il existe des parkings moins chers, notamment parce qu’ils sont plus éloignés de l’aéroport, mais aussi parce qu’ils ne sont pas tous totalement couverts et ne protègent donc pas votre véhicule aussi efficacement que les autres.

Parmi les parkings couverts les moins chers, vous ne trouverez que le P26 qui se trouve sous la Geneva Arena. Il ne coûte que 29 € par jour et 178 € pour une semaine. De leur côté, les parkings P31 et P32 se trouvent à 15 minutes de marche de l’aéroport, mais ils ont l’immense avantage d’être gratuits les 40 premières minutes. Ensuite, il ne coûte que 8 € pour 4 heures et 170 € pour une semaine.

Enfin, le parking le moins cher de tout l’aéroport de Genève se trouve dans le secteur suisse. Il faudra marcher 10 minutes pour rejoindre l’aéroport, mais ses tarifs très avantageux en valent la peine. Une journée coûte 29 €, quatre jours de stationnement coûtent 68 €, une semaine coûte 100 € et deux semaines ne coûtent que 178 €.