dsd

Après avoir été considéré pendant des années comme "l'homme malade de l'Europe", l'économie française a connu sa plus forte croissance depuis 2017, avec un optimisme soutenu par l'agenda pro-business mis en œuvre par le gouvernement.

Le taux de chômage a chuté à son plus bas niveau depuis 2009 l'an dernier (8,9 %) et bien que la baisse ait été plus modeste jusqu'ici en 2018, de nouveaux emplois continuent d'être créés à L'Hexagone.

En témoignent les derniers résultats de l'Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE), qui interroge chaque mois un certain nombre d'entreprises sur leurs intentions d'embauche pour prévoir ce qu'elles appellent le " climat de l'emploi ".

Et la prévision prévoit de la pluie, dans le bon sens du terme, une pluie diluvienne d'emplois avec plus de 54.000 contrats à durée indéterminée dans différents secteurs d'activité.

La France a connu une augmentation nette de 268 000 emplois en 2017 selon l'INSEE, il y a donc lieu de croire que les prévisions sont aussi brillantes qu'elles le semblent.

Le Parisien a décomposé les données de l'INSEE en une liste d'entreprises recrutant et le nombre de contrats à durée indéterminée disponibles.

Carrefour : le géant de la grande distribution cherche à recruter 8 825 personnes en CDI et à échanger 4 500 postes contre des contrats en alternance. Tous les boulangers, boulangers, bouchers et poissonniers sont invités à poser leur candidature pour les nombreux postes disponibles. Il y a aussi un certain nombre d'emplois numériques à saisir. 

Bouygues : Le groupe industriel, qui s'occupe principalement de la construction et de l'immobilier, souhaite recruter 6 270 nouveaux collaborateurs en CDI et 1 500 en contrat de professionnalisation. Ils sont à la recherche de travailleurs et de techniciens de la construction, d'ingénieurs, d'employés des médias et des télécommunications et d'agents immobiliers.

Engie : La multinationale des services publics recherche 4 800 nouveaux collaborateurs en CDI et 4 500 stagiaires en alternance. Ils embauchent des techniciens de maintenance et du personnel dans les domaines du développement des affaires, des relations avec la clientèle et du numérique.

LVMH : Le conglomérat de luxe Moët Hennessy Louis Vuitton SE a pour objectif d'ajouter 4 500 salariés permanents à son effectif, à des postes commerciaux, créatifs, design et marketing.

Saint-Gobain : Avec la grande majorité de ses activités en Afrique subsaharienne, la plupart des 4 500 nouveaux postes permanents à pourvoir pour ce géant industriel sont susceptibles d'impliquer des déplacements. Il y a également 1 200 postes vacants en alternance. Producteur de matériaux de construction et de matériaux performants, Saint-Gobain est à la recherche de collaborateurs dans les domaines du numérique, de la logistique, du commerce et de la vente.

Crédit Agricole : La coopérative bancaire française liée à l'agriculture a pour objectif de créer 4 000 emplois permanents et 3 500 emplois en alternance. Ils embauchent des professionnels dans le domaine des affaires, du conseil, de l'informatique et de la R+D.

Capgemini : Cette multinationale de conseil en technologies de l'information, dont le siège est à Paris, propose 4000 postes permanents et 300 postes en alternance aux meilleurs dans des postes numériques variés.

Axa : La multinationale d'assurance de renommée mondiale prévoit de recruter 2900 nouveaux employés sous contrat CDI permanent et 700 sous contrat d'expérience professionnelle. Ils embauchent des personnes ayant de l'expérience en tant que conseillers à la clientèle, actuaires, souscripteurs et bien d'autres encore.

BNP Paribas : Le groupe bancaire international français souhaite ajouter 3 000 nouveaux collaborateurs à ses 189 000 déjà en place (chiffres 2015). 2000 postes en alternance, comme on appelle les postes d'expérience de travail en français, sont également disponibles. Les emplois dans la finance, le marketing numérique, l'analyse de données et l'informatique constituent l'essentiel des postes vacants.

Veolia : L'un des plus grands géants français de l'énergie propose 2 500 emplois permanents et 1 500 postes en alternance, dans les domaines de la maintenance électrotechnique, du bâtiment, de l'énergie et du numérique.

Société Générale : La célèbre banque veut 2200 emplois supplémentaires et 2000 contrats en alternance. Les personnes ayant une formation dans les domaines de l'informatique, de la banque et de l'investissement devraient poser leur candidature.

Airbus : la plus grande entreprise aéronautique européenne veut 1500 nouveaux employés à plein temps en 2018 et 1000 autres en contrat d'alternance. Outre les postes vacants évidents dans l'aéronautique, ils recherchent également des personnes ayant une formation en numérique.

Sanofi : Cette société pharmaceutique de premier plan recrute pour 1 000 postes permanents en R+D, dans l'industrie et le secteur commercial, l'audit, les ressources humaines et la gestion.

Air Liquide : Ce fournisseur de gaz industriels offre 700 emplois permanents, dont des postes en ingénierie, finance, santé commerciale, numérique et informatique.

Schneider Electric : Spécialiste mondial de la gestion de l'énergie, Schneider souhaite recruter 400 personnes pour des postes permanents et 500 pour des stages. Ils recherchent des professionnels de la R+D, de la gestion industrielle et d'entreprise, de la vente et de la gestion de projets.