Désinfection des locaux suite au COVID, qui contacter ?

Avec la reprise des activités suite au déconfinement, il se pose la question de la désinfection des locaux professionnels. Si vous aussi vous ne savez pas qui contacter pour désinfecter des locaux, cet article vous édifiera.

Qui contacter pour désinfecter vos locaux

Il faut éviter de confier le nettoyage de vos locaux à vos employés ou subordonnés. En effet, ces derniers ne disposent pas de l’expérience et de l’habileté nécessaires pour effectuer cette tâche. Il est plutôt judicieux de faire appel à un intervenant extérieur comme une entreprise spécialisée dans le nettoyage et l’entretien des locaux professionnels. Les agents de ces entreprises prestataires disposent de matériel de travail efficace tels que des blouses jetables, des produits désinfectants ou encore des gants de ménages appropriés.

Avec l’avènement du déconfinement, ces entreprises ont été parfaitement sensibilisées sur les risques liés au COVID-19. D’ailleurs, les agents d’entretien étaient en première ligne lors de la riposte contre la propagation du coronavirus.

Il est important de préciser que selon le protocole mis en place par le ministère du Travail après le déconfinement, la désinfection d’un local s’impose surtout lorsque l’espace a été occupé au moins une fois au cours des cinq derniers jours. Dans le cas où les locaux de l’entreprise ont été inoccupés durant plus de cinq jours un nettoyage classique suffit amplement.

Est-ce une obligation de désinfecter les locaux ?

Comme précisé précédemment, la désinfection des locaux s’impose après la reprise des activités de l’entreprise. Selon le Code du travail français, un employeur se doit de veiller à la bonne santé physique et psychologique de ses employés. Ne pas désinfecter ses locaux va à l’encontre de cette directive.

Par ailleurs, le ministère du Travail précise dans son protocole que les employeurs doivent s’atteler à mettre en place des stratégies pour limiter au maximum les risques de contamination.

Quels sont les risques liés au coronavirus dans une entreprise ?

Le coronavirus se transmet d’un individu à l’autre par des gouttelettes respiratoires projetées lors des conversations, des éternuements ou des toux. En entreprise, les interactions humaines sont fréquentes, ce qui augmente le risque de contamination. En plus, le virus de la COVID-19 peut être transmis par un sujet qui ne présente pas encore les symptômes.

Il existe aussi un risque lié aux surfaces de contact. Des surfaces comme les rampes d’escalier, les touches de l’ascenseur, les tourniquets, les poignées de porte peuvent également transmettre le virus s’ils ont été contaminés.

Le risque de transmission est d’autant plus élevé lorsque le nombre d’employés ou d’usagers est très élevé. C’est pour cela qu’il faut mettre en place des dispositions pour briser la chaîne de transmission de la COVID-19.

La désinfection des locaux suffit-elle pour limiter la propagation du coronavirus ?

La désinfection des locaux suite au COVID ne pourrait suffire pour être à l’abri d’une contamination. En effet, la meilleure solution est d’appliquer simultanément une série de mesures pour contrer la propagation de la maladie. Par exemple, imposer un lavage de mains et le port de masque à l’entrée pour les usagers comme les employés est une excellente stratégie.