domiciliasation-entreprise

La création d’une entreprise nécessite sa domiciliation. Cette étape est indispensable, car c’est avec cette adresse que la loi pourra reconnaître la légitimité de votre entreprise. Depuis quelque temps, la domiciliation d’une entreprise à l’étranger est très prisée. Mais comment faire pour domicilier une entreprise à l’étranger ? Et quels sont les avantages qu’offre cette option ?

La domiciliation d’entreprise à l’étranger pour qui ?

Généralement, la domiciliation d’une entreprise à l’étranger est conseillée pour les entreprises d’import-export. Mais il est aussi possible pour les entreprises qui ont des clients à l’étranger de domicilier leur entité à l’étranger. Ceci permet de leur apporter plus de crédibilité et de fiabilité auprès des clients dans ces pays. Mais aussi d’identifier vers qui se tourner en cas de litige. Les entrepreneurs européens peuvent aussi domicilier leur entreprise hors de la France. À condition que le pays de domiciliation soit un membre de l’Union européenne. Il devra aussi disposer d’une adresse locale pour pouvoir domicilier son entreprise dans un des pays de l’EU. Pour réussir la domiciliation de votre entreprise à l’étranger. Il est recommandé de se faire accompagner.

Ainsi, vous serez en règle avec toutes les formalités à compléter. Mais vous pourrez profiter de tous les avantages que cette démarche vous offre. Ax-fiduciaire vous propose d’ailleurs ses services si vous voulez domicilier votre entreprise en Suisse. Avec une équipe de professionnels dans le domaine, le cabinet va vous conseiller et vous accompagner tout au long du processus de domiciliation de votre entreprise en Suisse.

Dissoudre votre société

Si vous avez déjà une société créée en France et que vous désirez la domicilier en Suisse ou un autre pays de l’UE. Il vous faudra dissoudre votre entreprise. Effectivement, la domiciliation de votre entreprise en dehors de la France va mettre un terme à vos obligations légales en France. Si vous ne procédez pas à la dissolution de cette entreprise. Vous n’aurez pas domicilié votre entreprise à l’étranger.

Vous aurez réalisé l’extension de votre entreprise ailleurs. Il est donc impératif de compléter cette étape auprès d’un tribunal d’activités commerciales avant de procéder à la domiciliation de votre entreprise à l’étranger.

La domiciliation de votre entreprise à l’étranger

Une fois que vous avez dissout votre entreprise en France. Vous pouvez réaliser la domiciliation de votre entité dans un des pays de l’EU. Cette étape est obligatoire si vous voulez que votre entreprise puisse continuer à réaliser ses activités en France. Pendant cette domiciliation à l’étranger, vous allez :

  • Enregistrer votre entreprise dans le registre du Commerce du pays de votre choix. Il vous faudra suivre les procédures en vigueur pour être en règle.
  • Déposer auprès du greffe du tribunal du commerce le justificatif de l’enregistrement de votre entreprise dans un autre pays que la France après sa dissolution dans le pays.

Les avantages de domicilier son entreprise à l’étranger

Si domicilier son entreprise à l’étranger est très populaire. C’est parce que la pratique présente de nombreux avantages. Le principal atout de cette procédure est sans aucun doute l’avantage fiscal qu’elle offre. Effectivement, selon le pays où votre entreprise est domiciliée. Vous pouvez bénéficier d’une importante réduction fiscale. Au Mexique ou à Hong Kong par exemple. Votre entreprise est exonérée de taxe si vous travaillez dans le secteur de l’exportation. Outre l’avantage fiscal de la domiciliation d’une entreprise à l’étranger.

Cette pratique vous permet aussi de faciliter le processus de domiciliation de votre entité. Effectivement, certains pays comme l’Espagne et l’Angleterre ne demandent pas beaucoup de papiers lors de la procédure. Enfin, en domiciliant votre entreprise à l’étranger. Vous avez la possibilité de mieux protéger vos actifs.