microsoft

Microsoft est dessus !

Le 15 avril, CNBC a publié un article détaillant comment Microsoft a réagi rapidement et efficacement après qu'un courriel ait été envoyé dans toute l'entreprise au sujet de travailleurs se plaignant de harcèlement et de mauvais traitements au travail.

Le PDG de Microsoft, Satya Nadella, s'est penché sur ces préoccupations et a adopté des changements à tous les niveaux de l'organisation. Parmi les principaux changements, mentionnons l'embauche d'un plus grand nombre de personnes pour enquêter sur les allégations d'inconduite, l'inclusion et la diversité dans le cadre de l'évaluation du rendement d'un plus grand nombre de cadres supérieurs et l'introduction de nouveaux documents de formation axés sur la conduite et le comportement appropriés au travail.

Nadella aborde ouvertement les problèmes avec l'ensemble de l'entreprise par le biais d'un courriel, ce qui donne le ton à la C-Suite et permet au reste de l'organisation d'en tirer des leçons. La réactivité de Microsoft est un excellent exemple à suivre pour les autres grandes entreprises.

L'une des meilleures pratiques que je vois dans les entreprises est de mesurer la diversité et l'inclusion dans le cadre de l'évaluation du rendement des dirigeants et des cadres de l'entreprise.

Une autre nouvelle mesure que je vois incluse dans le cadre de l'examen du rendement global de l'équipe de direction de l'exécutif est l'évaluation des progrès réalisés grâce à la transformation numérique au moyen de mesures quantitatives et d'un système de tableaux de bord pour voir comment les entreprises se débrouillent à la fois avec le parcours des clients externes et la technologie interne de l'effectif et en ajoutant la possibilité de l'ITO et en numérisant le back office avec des technologies comme RPA.

La troisième nouvelle mesure que les entreprises envisagent d'inclure dans l'examen du rendement est l'efficacité environnementale, sociale et de gouvernance (ESG).

Les entreprises doivent être prêtes à répondre aux besoins d'un nouvel ensemble de parties prenantes : les travailleurs du millénaire qui se soucient profondément de l'énoncé de mission et de l'impact social d'une entreprise et les sociétés d'investissement où un dollar sur quatre est maintenant versé dans des fonds liés au GNE. Il vaut la peine d'envisager de mettre l'ESG à l'avant-plan d'un examen du rendement afin d'inciter la direction à atteindre et à dépasser les nouvelles normes qui sont établies.